Rechercher
  • Philippe Deaudelin

INSONORISANT À PLANCHER : TOUT SUR LES 3 PRODUITS LES PLUS POPULAIRES

Le liège, le caoutchouc et la fibre synthétique non tissée sont trois matériaux populaires pour l’isolation acoustique d’un plancher. De quelles façons se démarquent-ils?

En fait, chacun possède des avantages et des inconvénients à prendre en considération lorsque vous voudrez insonoriser votre maison ou votre condominium.

Voici quelques caractéristiques:



LE LIÈGE

  • Certains matériaux de construction touchés par l’eau peuvent se dégrader en raison de l’humidité ou des dégâts d’eau. Le liège n’est pas à l’abri lorsqu’il est utilisé comme isolant, à moins de préalablement le traiter avec un produit résistant aux bactéries.

  • Le plus grand inconvénient du liège est sa fragilité: il n’est pas rare qu’un rouleau d’isolant sèche durant le transport et se casse sous les mains des installateurs.

  • Il a un petit côté écolo! Ce matériau est en effet conçu avec l’écorce du chêne-liège. Toutefois, ceux-ci ne poussent pas au Québec, mais plutôt au Portugal, en Algérie et en Espagne. Ainsi, le liège fait une longue route polluante pour se rendre ici, ce qui n’est pas l’idéal pour l’environnement.

  • Il faut faire attention lors de son installation: une fois dépliés, les rouleaux de liège conservent souvent des ondulations difficiles à faire disparaître. Le fait qu’il ne touche pas le sol à tous les endroits rend cet isolant moins efficace pour l’insonorisation.

LE CAOUTCHOUC

  • Cette insonorisant peut se déchirer au fil du temps en raison des agressions extérieures, ce qui lui fait perdre de l’efficacité.

  • C’est un matériau parfait pour les milieux humides : le caoutchouc ne se désagrège pas au contact de l’eau.

  • Cette matière est polluante puisqu’elle est produite grâce à des ressources fossiles. Il vaut mieux opter pour du caoutchouc recyclé : certains fabricants le proposent!

  • Une membrane isolante en caoutchouc peut rejeter dans l’air des composés organiques volatils (COV).


LA FIBRE SYNTHÉTIQUE NON TISSÉE

  • La fibre synthétique non tissée est fabriquée au Québec et en majorité à partir de fibres recyclées. De plus, il ne dégage pas de COV.

  • Au niveau de la résistance, elle se démarque : elle est indestructible de par ses propriétés mécaniques en cisaillement. Elle résiste également à la moisissure.

  • Sa malléabilité lui permet de se mouler au sol sans difficulté, même après avoir passé un long moment enroulé, ce qui facilite son installation.

  • La fibre synthétique non tissée possède un double encollage qui permet au plancher de faire de micros mouvements qui sont nécessaires à sa durabilité tout en le faisant rester bien en place.

Alors, lequel de ces trois matériaux vous semble le mieux adapter à votre propriété?

Insonoriser un plancher, c’est s’offrir une qualité de vie bonifiée : chaque pièce devient plus chaleureuse et feutrée. Pour des résultats optimaux, il vaut mieux faire affaire avec un expert pour l’installation et le choix du produit. Bonne réflexion!


6 vues0 commentaire