Rechercher
  • Jeff Scott

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AU SUJET DES MISES DE FONDS


Si vous envisagez d’acheter votre première maison, la première étape consiste à épargner suffisamment pour effectuer une mise de fonds. Voici ce que vous devez savoir.


Qu’est-ce qu’une mise de fonds?

La mise de fonds correspond au montant que vous puiserez dans vos économies pour régler le prix d’achat d’une propriété. Votre prêt hypothécaire couvrira le reste du prix de la propriété.

Au besoin, votre mise de fonds peut se limiter à 5 % du prix d’achat. Si toutefois vous pouvez verser davantage, tant mieux. En effet, plus la mise de fonds est élevée, moins vous devez emprunter, ce qui diminue d’autant la part de votre revenu qui servira à effectuer vos versements hypothécaires chaque mois.


REMARQUE : Si le montant de votre mise de fonds représente moins de 20 % du prix d’achat de la propriété, vous devez souscrire une assurance prêt hypothécaire. Votre prêteur hypothécaire fait affaire avec des compagnies d’assurance établies au Canada. Il déterminera votre prime selon le montant de la mise de fonds.



Acompte et mise de fonds

Un acompte est simplement une partie de la mise de fonds qui est remise lors de l’offre d’achat pour démontrer le sérieux de son offre. Vous n’avez pas besoin d’épargner un montant distinct pour l’acompte; il provient simplement de votre mise de fonds. L’acompte est remis à la société de courtage de votre agent immobilier pendant les négociations entourant l’achat de la propriété. Si votre offre d’achat est acceptée, les fonds sont déposés dans un compte et détenus en fiducie jusqu’à la conclusion de la transaction, après quoi le montant de l’acompte est déduit de votre mise de fonds.


Épargner pour une mise de fonds

Plus tôt vous commencerez à épargner pour une mise de fonds et plus vous pourrez ajouter de fonds à votre épargne, mieux ce sera. Jetons un coup d’œil aux différentes manières dont vous pouvez épargner pour une mise de fonds.


Épargne et actifs personnels

Petit train va loin! Il est possible de vous constituer une mise de fonds à partir de différentes sources : les petites sommes que vous avez dans vos comptes d’épargne, les dividendes que vous touchez, vos obligations d’épargne arrivées à échéance, une prime de vacances au travail, votre remboursement d’impôt, etc.


REER

Si vous avez un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), vous pouvez y puiser des fonds pour acheter ou construire votre première maison dans le cadre du Régime d’accession à la propriété de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Vous et votre conjoint pouvez retirer chacun jusqu’à 25 000 $ de votre REER, sans payer d’impôt. Vous devez commencer à remettre les fonds dans votre REER dès la deuxième année suivant leur retrait au moyen de versements égaux échelonnés sur 15 ans. L’ARC vous indiquera quand commencer le remboursement.


Famille

Si vous avez la chance de recevoir de l’aide de vos parents ou d’autres membres de votre famille, ce peut être un excellent coup de pouce. Un don en argent ou un héritage versé de son vivant peut servir à la mise de fonds, si vous n’avez pas à le rembourser. Si votre mise de fonds provient d’un don, votre prêteur vous demandera de le confirmer par écrit et de fournir les coordonnées du parent donateur.

Programme d’épargne automatique


Si vous ne prévoyez pas acheter de maison avant quelques années encore, il serait judicieux d’ouvrir un compte d’épargne réservé strictement à votre mise de fonds. Mieux encore : adhérez à un programme d’épargne automatique pour que la somme de votre choix soit virée automatiquement, à intervalles réguliers, de votre compte de chèques à votre compte d’épargne.


Compte d’épargne libre d’impôt

Dans un compte d’épargne libre d’impôt, vous n’avez pas d’impôt à payer, ni sur vos gains annuels ni sur vos retraits du compte. Vous pouvez y verser jusqu’à 5 500 $ par année, mais si vous n’atteignez pas cette limite, vous pouvez reporter aux années suivantes la portion inutilisée de vos droits.

Conseil d’épargne : Supposons que votre loyer s’élève à 800 $ par mois et que vous prévoyez verser 1 200 $ par mois sur votre futur prêt hypothécaire. Pourquoi ne pas vous passer tout de suite de la différence de 400 $ et la mettre de côté? En un an seulement, vous aurez épargné 4 800 $ (sans compter les intérêts) pour votre mise de fonds.


6 vues0 commentaire