Rechercher
  • Philippe Deaudelin

3 MYTHES FINANCIERS SUR LA RÉNOVATION D’UNE MAISON

Vous avez des projets de rénovation? Vous savez sans doute que la planification budgétaire est la clé pour ne pas avoir de mauvaises surprises.


Ces 3 mythes financiers pourraient vous aider à prévoir efficacement votre budget de rénovation :


1- On économise toujours en faisant tout soi-même

Il est vrai qu’engager des ouvriers, c’est dispendieux ! Mais il ne faut pas oublier que votre temps à vous aussi est précieux… et a un coût ! D’ailleurs, c’est commun lors de projets de rénovations de se sentir envahi et en manque de temps. Votre qualité de vie n’a pas de prix. Si vous vous sentez submergé, n’hésitez pas à engager des ouvriers.

Toutefois, si vous comptez tout faire vous-même, voici un conseil : pour éviter de vous épuiser et de perdre du temps et de l’argent, respectez un horaire préétabli et n’y dérogez pas !

2- Nul besoin d’avoir des outils de professionnels

Vous avez décidé d’en faire le plus possible vous-même? N’oubliez pas le vieil adage «Un mauvais ouvrier blâme ses outils» !

Sans avoir à vous procurer de l’équipement dernier cri ultra dispendieux, il est tout de même important de posséder ou de louer des outils qui vous permettront d’accomplir vos besognes efficacement.

C’est incroyable comment plusieurs s’obstinent à se priver d’outils peu dispendieux qui ont le potentiel d’accélérer le travail de façon significative ! Parfois il semble futile de s’attarder à la différence, mais lorsqu’il s’agit de travaux majeurs, il est extrêmement rentable d’investir une portion du budget des rénovations dans les outils nécessaires et éviter l’improvisation.

Il ne faut aussi pas oublier que les matériaux sont si chers de nos jours que d’en abimer faute de posséder l’équipement approprié est malheureux. Sans oublier le temps perdu à retourner à la quincaillerie avec la crainte d’affronter une rupture de stock.


3- Les matériaux bon marché sont à prioriser pour économiser

Au contraire, méfiez-vous des matériaux qui ne sont pas de qualité! Parfois, ceux-ci demandent beaucoup de temps d’installation, de produits complémentairesou nécessitent des outils spécialisés. D’ailleurs, il est recommandé de faire un bilan éclairé avant de se lancer dans une rénovation impliquant un matériau en grande quantité.

Par exemple, pour refaire une surface (plafond, mur) il est rapide d’installer du lambris ou des planches embouvetées. Bien que ces matériaux soient plus coûteux que le gypse traditionnel, ils permettent une économie de temps. En effet, le gypse doit être sablé, puis peint d’une sous-couche avant d’appliquer la couleur désirée.


En faisant le calcul de ces nombreuses étapes, on réalise que la simplicité permet des économies de temps et d’argent.


Bonne planification !


5 vues0 commentaire